News et Cinema

Hello, hello !

Quelques nouvelles… Depuis que l’on est rentré, on passe beaucoup de temps, voir des journées complètes, à chercher du boulot. Pas évident, « on » est en attente des réponses et à la recherche de nouvelles offres.

Sinon, ce soir, on est allé faire une sortie cinéma avec des amis. Juste pour en faire la pub, bien qu’il ne passera certainement jamais en France ou ailleurs qu’en NZ : »When a city falls« , un documentaire sur les tremblements de terre à Chch et les réactions des habitants….

Synopsis :

One man’s journey through disaster, recovery and discovery.

2010 on the Canterbury Plains and all is well. Lambs, blue skies and daffodils. In Cathedral Square choir boys sing to their God. Punts push new season’s tourists along the Avon. They photograph the ‘Garden city’; the ‘most English city outside of England’.

We get hit with a 7.1 earthquake. We stand up, wave our fists at the heavens and compliment ourselves on our ability to recover. And then we get hit even harder. Now the city has fallen. Many are dead. Many injured. Many narrowly escape.

A fragile people reappear in the following days. We have learnt from the first earthquake and once again a response is growing. Once again adrenaline is taking over. Now the whole country is rallying for Christchurch. It’s the energy of the people that’s unprecedented. Communities are rising from the sand. People are holding tight to each other.

A year later and the quakes keep rolling. Now the Canterbury earthquakes are the most ever quakes recorded in a series. And we’re still counting….

« When A City Falls » sees New Zealanders in our darkest days. How do we respond? Who do we become?

We discover something wonderful about ourselves. We discover we are a functional people, concerned and caring for our neighbours, our fellow Kiwis.

« When A City Falls » travels way beyond earthquake reactive television footage to a tale of hope, an uplifting story that speaks of the kindness of human hearts

Et bien, on dirait qu’il y a un peu deux groupes, ceux toujours en aftershock et qui n’arrivent pas à s’en remettre et ceux qui on décident de survivre et de vivre et qui, dès les lendemains, ont le sourire aux lèvres! L’entraide a été très importante et bien que beaucoup de bâtiments et le symbole de la ville (la cathédrale) soient tombés, l’âme des habitants de Christchurch est toujours là et continue de vivre…

Beau et intéressant film !

Publicités
Cet article a été publié dans Christchurch, La vie en NZ. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour News et Cinema

  1. cy dit :

    shake it baby !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s