Tonga Io

Kingdom of Tonga… ah, je crois que je peux écrire un roman dessus. Pour ceux qui se rappellent de mes mails du Mexique et qui n’ont pas aimé la longueur, je vais faire une version courte et une version longue.

La version courte : Tonga réunit plusieurs îles, nous en avons « visité » 2 : Tongatapu (où se trouve la capitale Nukualofa – 3 nuits) et ‘Eua (3 nuits). Sur Tongatapu, il n’y a pas tant à faire, 20km de long, quelques « blowholes » et curiosités. ‘Eua a un parc national et plus de curiosités naturelles. Ces curiosités sont surtout en rapport avec la mer (étonnant!). Le temps est plutôt humide, lourd et chaud et la mer est vraiment chaude, facile de se baigner ! Ce que je n’ai pas aimé : la dépendance, pratiquement pas de bus, c’est long et galère de marcher d’un point à un autre, et il n’y a pas vraiment de chemins pour marcher de toutes façons et les gens ont tendance à sous-estimer leur île et à te décourager d’aller n’importe où. Également, les gens ne se prennent pas la tête (ce qui peut être super) mais à tel point qu’il est difficile d’obtenir des informations (sur les ferrys, les « attractions », les horaires, les prix…), du coup, parfois c’est dur de savoir ce que l’on peut faire (surtout sur 6jours). Ce que j’ai aimé : voir la version longue :p.

Version longue : Les Tongiens sont des gens chaleureux, agréables, toujours prêts à aider et TOUJOURS le sourire aux lèvres, prêts à rire dans des circonstances qui nous énerverait. Juste super, j’ai passé la semaine (et même les jours suivants), le sourire aux lèvres, rires et sourires sont contagieux ! Également, les cochons et leurs tout petits « cochonnets », courants dans les rues, dans les cultures, dans la forêt et farfouillant l’eau (fishing pigs), les poules et leur petits poussins partout. Les cochons, poules et chèvres partageant un ferry plus tout jeune et un peu trop surbooké (on essaiera de ne pas penser à la précarité, à la rouille, au surplus et à tout le reste pendant la traversée – on est arrivé saufs les 2 fois 😉 ), les gens faisant la queue en poussant, ou debout, serrés sur le bateau mais toujours à sortir une blague et à rire. Bien sur on ne comprendra pas les blagues en Tongien mais on en rira quand même et parfois, chanceux, un Tongien prendra la peine de nous expliquer. Les plantations de patates douces, de citrouilles, de tomates, de kava (la boisson locale mais attention, un cava tonga (soi-disant le meilleur)!!!! ), d’ananas plus les arbres : cocotiers, mangoyier, papayier où l’on peut juste ramasser (à terre ou directement sur l’arbre) pour notre en-cas 🙂 ! Les maisons et les routes sont plutôt dans un mauvais état, ce qui rend les choses « bumpy », les Tongiens ne sont pas riches et sont parfois à plusieurs familles dans une même maison (et les familles sont plutôt nombreuses) mais, pourtant, encore une fois, toujours prêt à rire et à venir en aide aux autres; à partir du moment où ils ont un toit et de quoi manger, ils sont heureux! Les îles sont entourées de barrières de corail, de poissons de toutes les couleurs… Les Tonga sont un royaume, le roi habite sur l’île principale. L’église est vraiment important pour eux et, hommes comme femmes, ne sont pas supposés montrés leurs épaules ou avoir jupes ou short au dessus des genoux. Même les touristes.

Nous avons donc débarqués jeudi 1er nov à l’aéroport, plutôt « simple ». Un pick-up nous a emmené, via une route non goudronnée, pleine de trous, dans un vieux van, à un backpacker que l’on avait réservé : plein de couleurs, quelques touristes avec qui discuter afin de piquer quelques idées sur quoi faire dans le coin… Nous découvrons une chambre avec moustiquaire (trouée), cafards à droite à gauche, fourmis, douche avec à peine quelques gouttes (de quoi se rincer plutôt que se laver), cuisine avec le minimum… nous sommes dans la bain! Le soir, kava night afin de découvrir cette boisson à base de racine, non alcoolisée et très important pour les Tongiens.

Le lendemain, nous choisissons un tour guidé afin d’avoir un bon aperçu de l’île (étant donné qu’il est dur de découvrir par soi-même, la marche est longue, les vélos sont dans un sale état et faire le tour est également long, quant aux voitures de locations, il faut un permis local et puis nous ne souhaitions pas louer une voiture de toute manière) : plages, gens un peu partout avec leurs sourires et leurs « bye », soit trainant, soit « siestant », enfants partout également, jouant, points de vue, blowholes, coraux, mangues à gogo et plein d’infos historiques. Il faut savoir que nous avons choisis les Tonga, parmi toutes les autres îles (Fidji, Samoa, Nouvelle Calédonie…), entre autre car ce pays n’a jamais été colonisé et est donc moins « européen » que beaucoup d’autres.

Samedi, après un drop-off sur le port, nous cherchons le ferry : un « petit » bateau en partie rouillé sur lequel sont chargés des tonnes de bagages, bananes, noix de coco, chèvres, poules… des gens se bousculant en riant. Une fois tous entassés, on part, les gens blaguent entre eux et quand ils mangent un morceaux nous proposent presque immanquablement une mangue, un biscuit ou une boisson… Après 2h30 sur l’eau (traversée plutôt tranquille), on arrive sur ‘Eua. Puis un peut plus tard, au « resort » : chambre pour nous à nouveau, une douche pas au top à nouveau, mais une vue sur l’océan, la plage, les quelques baleines à bosse (c’est la fin de la saison, la plupart sont parties pour la Nouvelle Zélande où il comment à faire chaud à nouveau), les coraux partout…. Et des diners extra-bons (et locaux !) : poulet ou poisson cuits dans une sauce à la noix de coco, au curry ou autre.

Dimanche, on demande un ride pour le sud, afin de découvrir la côté, les chevaux sauvages, une arche naturelle, et une plage où l’on peut profiter de masque-tuba dans une piscine naturelle (la majorité de l’île est entourée d’une barrière de corail : des terrasses naturelles envahies par l’eau, jusque maximum 1m de profondeur – dur de nager, et après les vagues sont trop fortes pour y aller) au milieu des terrasses : coraux (encore me direz-vous!), poissons jaunes, bleus, rouges, anguilles…

Lundi, on essaiera d’aller nager avec les baleines (seul pays où cela est autorisé), on attendra donc une grande partie de la journée (à lézarder, lire…), puis, enfin, des baleines sont en vue, on monte dans le bateau et on est partit plein d’espoir. Malheureusement, on en verra une, nageant trop vite pour espérer nager avec… Les autres sont parties… Tant pis, on aura essayé!

Mardi, lever très tôt pour aller prendre le ferry, surchargé (encore plus qu’à l’aller), on survivra à la traversée un peu désagréable, ouf! Puis, on enchainera sur une journée plongée (une première pour moi!, wahou ! A priori, ce n’est pas du tout le meilleur spot, surtout qu’on n’est pas allé au meilleur endroit pour ma première plongée, mais c’était super). Mercredi, sous des trombes d’eau (et dire qu’on vient aux Tonga pour le soleil, heureusement que c’est le jour où l’on part) on reprend l’avion pour Auckland.

————English Version ———-

That’s it! We are back from our week in Tonga!

How to describe Tonga? Well, Tonga is synonym of smiles, laughs, welcoming people, always ready to help, corals, coconuts, mangos and papayas, crapy and bumpy (more than in chch 😉 ) roads, basic houses, children and churches everywhere, old cars and ferrys, warm waters, humpback whales, humid weather, cucarachas, nice resorts and beaches, clothes on, colours, relaxing time, snorkelling, diving, discovering, good food, pigs in the streets… awesome time! 🙂

Publicités
Cet article a été publié dans Voyages. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Tonga Io

  1. Popo dit :

    Wahou!! Merci pour ce dépaysement !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s